Musée Alpin Suisse

Amuse Bouche

Une mise en appétit de la collection
« Amuse-bouche » est un tout nouveau format de médiation de la collection, qui permet, grâce à une vitrine dans le restaurant las alps, de présenter régulièrement des pièces spectaculaires de la collection. Le mini-podcast du même nom raconte les histoires qui se cachent derrière les pièces phares de la collection et explique ce qui les rend si uniques.

Du glacier au musée
29 ans après, le glacier de l’Oberaar l’a libéré et la police cantonale bernoise l’a rendu à son propriétaire : le sac à dos de Daniel Hofstetter. Ce sac à dos, témoignage des années 90, raconte les dangers de l’alpinisme et témoigne de la puissance de la nature, mais aussi du changement climatique qui fait fondre les glaciers. Cette découverte montre la détérioration du matériau au contact du glacier, du sable et de la saleté.

Audio disponible uniquement en allemand

Du glacier au musée

Vivre ensemble, gérer le quotidien ensemble
De nos jours, les droits et devoirs au sein d’une collectivité sont le plus souvent distribués et documentés de manière dématérialisée. Cependant, à une époque où l’écrit n’était pas dominant, des objets portant des marques gravées servaient à consigner ces devoirs. Ces « tachères » sont des témoignages du XIXe siècle, relatant la façon dont les personnes vivaient ensemble, les défis auxquels elles étaient confrontées et ce à quoi ressemblait leur vie au quotidien.

Vivre ensemble, gérer le quotidien ensemble

Enfin au sommet !
Au bout de l'ascension, le sommet attend - et celui qui est parvenu au sommet aime le partager avec d'autres. C'est pourquoi de nombreux sommets sont dotés d'un livre de sommet dans lequel les alpinistes immortalisent leur passage. Une boîte, des livres, une stèle en métal font partie de la collection du L'ALPS et montrent comment la forme de l'immortalisation évolue.

Audio disponible uniquement en allemand

Enfin au sommet !

Ruhm und Alteisen
Was bleibt von einer erfolgreichen Sportkarriere? Marie-Theres Nadig gewann 1972 als 17-jährige überraschend zwei olympische Goldmedaillen und wurde zum Skistar. Trotz zahlreicher Trophäen, Pokale und Medaillen, bedeuteten ihr diese materiellen Zeugnisse wenig. Heute bewahrt das ALPS einige ihrer Trophäen auf, doch stellt sich die Frage: Welche sind wirklich wichtig? Und wie können sie Nadigs Erfolge und Bedeutung für das Skifahren am besten dokumentieren? Was passiert mit den übrigen Trophäen?

Amuse-Bouche: Ruhm und Alteisen